S&P 500 ^GSPC
5,069.82
-0.16%
Alphabet GOOG
$137.43
-1.91%
Nvidia NVDA
$776.63
-1.32%
Tesla TSLA
$202.04
+1.16%
Apple AAPL
$181.42
-0.66%
Meta META
$484.02
-0.62%
Amazon AMZN
$173.16
-0.22%
Microsoft MSFT
$407.72
+0.06%

L'économie britannique a traversé une période difficile depuis 2015

Il y a d'abord eu l'incertitude sur les termes de l'accord de Brexit et ses conséquences, puis la pandémie de Covid-19, suivie des guerres en Europe, d'une inflation à deux chiffres et de la crise monétaire. Cela fait presque 10 ans d'incertitude qui ont conduit à une faible confiance des investisseurs, des entreprises et des consommateurs.

Cette année, l'économie britannique se porte un peu mieux que prévu et certains économistes pensent même que le pays pourrait éviter une récession. Par conséquent, la confiance perdue des investisseurs pourrait progressivement revenir.
La bonne performance des grandes capitalisations britanniques, représentées par l'indice FTSE 100, peut être attribuée en grande partie à la composition sectorielle. Les secteurs de l'énergie, des biens de consommation et des matériaux ont été les plus performants en 2022.
Les plus grandes entreprises britanniques opèrent également à l'échelle mondiale. En 2022, lorsque la livre sterling s'est effondrée, ces entreprises ont bénéficié d'une nouvelle hausse de leurs revenus, les bénéfices réalisés à l'étranger ayant été convertis en livres sterling moins chères.

Le Royaume-Uni est-il promis à des lendemains qui chantent ?


No comments yet