S&P 500 ^GSPC
5,086.37
+0.33%
Nvidia NVDA
$791.96
+1.97%
Amazon AMZN
$175.11
+1.13%
Meta META
$488.17
+0.86%
Apple AAPL
$180.00
-0.78%
Tesla TSLA
$200.55
-0.74%
Alphabet GOOG
$138.18
+0.54%
Microsoft MSFT
$409.50
+0.44%

Siemens a augmenté son bénéfice trimestriel de 193 % l'année dernière, sous l'effet du retrait de la Russie.

Le conglomérat industriel allemand Siemens a augmenté son bénéfice net de 193 % en glissement annuel pour atteindre 3,6 milliards d'euros (environ 85 milliards de couronnes) au cours du deuxième trimestre de son exercice fiscal, a déclaré la société dans ses résultats aujourd'hui. Il y a un an, les résultats de l'entreprise ont été affectés par des dépréciations liées à son retrait du marché russe à la suite de l'invasion de l'Ukraine par les troupes russes. L'entreprise a toutefois revu à la hausse ses prévisions de bénéfices et de revenus pour l'ensemble de l'année.

Les ventes du deuxième trimestre ont augmenté de 14 % pour atteindre 19,4 milliards d'euros. Les analystes s'attendaient à un chiffre d'affaires de 18,6 milliards d'euros, selon une enquête réalisée par l'entreprise. Le bénéfice des activités industrielles a augmenté de 47 % pour atteindre 2,6 milliards d'euros au cours des trois mois précédant la fin du mois de mars. À cet égard, la société n'a pas atteint les estimations qui tablaient sur un bénéfice de 2,7 milliards d'euros.

Siemens, qui fabrique une gamme de produits allant des trains aux logiciels industriels, s'attend désormais à une croissance des ventes comparables de 9 à 11 % pour la période de 12 mois allant jusqu'à la fin du mois de septembre. Les prévisions précédentes faisaient état d'une croissance de 7 à 10 %. Le bénéfice de base par action devrait atteindre 9,60 à 9,90 euros, contre une estimation de 8,90 à 9,40 euros en février.

"Siemens continue de produire d'excellents résultats et a atteint plusieurs records, notamment une expansion impressionnante des marges et des records historiques dans les divisions Digital Industries et Smart Infrastructure. Le carnet de commandes a également atteint un niveau record", a déclaré le PDG Roland Busch dans un communiqué.

Les analystes considèrent les résultats de Siemens comme un indicateur de la santé de l'activité économique générale dans l'industrie. Son rival suisse ABB a récemment revu à la hausse ses prévisions de revenus et de bénéfices pour l'ensemble de l'année, à la suite d'un premier trimestre favorable. Quant au fabricant français de trains Alstom, il a déclaré la semaine dernière que la dynamique du marché restait très favorable.

Siemens possède des usines de fabrication et une vaste structure commerciale en République tchèque. Elle dispose également de deux centres de services partagés, de 13 centres de développement et départements dans le pays, ainsi que de dix centres de compétences d'envergure mondiale.


No comments yet