S&P 500 ^GSPC 5,303.27 +0.12%
Nvidia NVDA $924.79 -1.99%
Tesla TSLA $177.58 +1.57%
Alphabet GOOG $177.29 +1.06%
Amazon AMZN $184.70 +0.58%
Meta META $471.91 -0.28%
Microsoft MSFT $420.21 -0.19%
Apple AAPL $189.87 +0.02%

Pourquoi n'ai-je pas peur d'investir dans le secteur de l'énergie en ce moment ?

La première partie de l'année 2022 a connu un début fou, qui nous a montré de nombreux effets négatifs et néfastes provenant de nombreuses influences différentes, en commençant par la hausse de l'inflation et en terminant par l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Une chose s'est combinée avec une autre et nous avons le scénario d'un énorme problème sous la forme d'une crise énergétique qui ne va pas disparaître.

Et ensuite ?

La plupart des investisseurs ont recours à l'achat de sociétés qui peuvent tirer le meilleur parti de la situation actuelle. Après tout, c'est logique, les prix de l'énergie et du pétrole vont augmenter - je vais donc acheter une entreprise qui peut en tirer le meilleur parti. Toutefois, le point de basculement se situe souvent dans les spéculations et parfois les informations erronées qu'ils communiquent aux investisseurs : Il est trop tard, vous avez raté le train, cette action est déjà surévaluée et vous allez perdre jusqu'au dernier centime si vous achetez à ce prix.

Je m'oppose à ces affirmations et je n'ai pas peur d'acheter maintenant et j'achèterai des actions énergétiques dans un mois ou deux. Pourquoi ?

Quelques points simples qui me rassurent sur le fait que je fais la bonne chose

  • La première chose que je veux dire est que la base est la stratégie que vous avez choisie, à laquelle vous devez vous tenir et si elle est bonne et efficace, il vaut mieux ne pas la changer au fil des ans.
  • J'achète régulièrement, indépendamment des mouvements du marché (bien sûr, je tiens également compte d'autres influences et facteurs qui peuvent faire baisser ou monter le prix).

Sur l'énergie : Ces facteurs renforcent ma conviction qu'il n'est pas trop tard pour investir dans l'énergie.

  • Personnellement, je m'attends à ce que les relations froides dans le monde se poursuivent même si la guerre prend fin. Quelque chose du genre : Vous nous sanctionnez et vous nuisez à notre économie ? Eh bien, nous pouvons répondre de la même manière. Selon la plupart des experts, la crise énergétique sur le territoire de l'UE (principalement) pourrait durer jusqu'en 2025, ce qui me laisse encore beaucoup de marge pour suivre cette trajectoire qui prend de l'ampleur.
  • Des dizaines de pays dans le monde veulent se sevrer complètement de leur dépendance à l'égard de la Russie et de son énergie. C'est bien, bien sûr, mais il n'y a pas encore de plan concret en place et il n'y en aura pas avant un certain temps. Qu'est-ce qui peut contribuer à l'indépendance et à l'autosuffisance des États ? Trouver des alternatives (comme le GNL ou les installations solaires). Trouver éventuellement de nouveaux fournisseurs.
  • Couper la Russie en tant que superpuissance par le biais d'un fournisseur de minéraux, d'énergie et de pétrole, augmentera logiquement l'offre et la demande dans d'autres pays et donc dans les sociétés (nous parlons toujours de l'horizon des prochaines années, en supposant que la crise ne se termine pas simplement).
  • De nombreux investisseurs ont peur des prix surachetés. Pour ma défense, la plupart des actions que j'ai achetées dans le secteur de l'énergie sont dans une fourchette de 6 à 15 % à la hausse (j'achète même maintenant).
  • Dernier point : un grand nombre d'entreprises se précipitent sur le devant de la scène avec la vision de meilleurs profits et d'alternatives.

Personnellement, je me concentre actuellement sur des sociétés plus diversifiées, avec un éventail plus large de sources de revenus, et sur des sociétés innovantes dans le domaine de l'énergie solaire et du GNL, qui est censé être notre avenir après tout.

Je vous recommande de lire mon article sur le GNL, qui traite du potentiel et des entreprises spécifiques.

Je ne dis pas que ma stratégie est bonne ou la meilleure, mais elle fonctionne pour moi jusqu'à présent. C'est à vous de voir comment vous évaluez et jugez la situation dans son ensemble. Pour moi, la situation n'en est pas encore au point où j'ai peur d'investir.

  • Quelle est votre opinion ?
  • Cela vaut-il la peine d'investir dans l'énergie maintenant ?

Lire l'article complet gratuitement?
Alors continuez 👇

Log in to Bulios

Log in and follow your favorite stocks, create a portfolio and discuss with others


Don't have an account? Join us

No comments yet