S&P 500 ^GSPC
4,960.98
-1.00%
Nvidia NVDA
$777.36
-8.19%
Meta META
$479.45
-4.45%
Amazon AMZN
$174.00
-2.91%
Tesla TSLA
$147.29
-1.76%
Alphabet GOOG
$155.15
-1.47%
Apple AAPL
$164.61
-1.45%
Microsoft MSFT
$398.64
-1.39%

Aux États-Unis, les prix des logements ont augmenté de 39 % au cours des deux dernières années. Les investisseurs en…

Aux États-Unis, mais aussi ici, surtout ces dernières années, le prix de l'immobilier n'a cessé d'augmenter. Ce fait est très favorable aux investisseurs qui étaient déjà impliqués dans le marché avant la hausse des prix. Toutefois, ce n'est évidemment pas le cas pour les nouveaux investisseurs. La tendance commence-t-elle à s'inverser et à entraîner une baisse des prix ? Qu'est-ce que cela signifie pour les FPI, par exemple ?

En raison de la hausse des prix du logement, nombreux sont ceux qui comparent la situation actuelle à la crise hypothécaire de 2008. Quelle est la vérité là-dedans ?

Y a-t-il une bulle sur le marché du logement ?

En 2008, le marché immobilier s'est effondré avec la crise économique, et de nombreuses personnes n'ont pas été en mesure de rembourser des prêts hypothécaires qui n'auraient probablement pas dû leur être accordés.

Ce n'est tout simplement pas le cas aujourd'hui. Les prix des logements peuvent se stabiliser sur certains marchés à mesure que la demande diminue ou que l'offre augmente, mais il ne semble pas y avoir de catalyseur national comme en 2008 pour provoquer un éclatement général de la bulle immobilière.

Toutefois, les prix ont été élevés et pourraient baisser sur certains marchés.

"Les prix sont en forte hausse un peu partout. L'indice des prix de l'immobilier de Moody's montre une augmentation des prix de 32 % au niveau national au cours des deux dernières années. L'Association nationale des agents immobiliers fait état d'une augmentation encore plus importante, de 39 %", rapporte NPR.

Des économistes ont déclaré à l'agence de presse que les prix pourraient baisser sur les marchés les plus "pressés".

Graphique illustratif de l'évolution des prix des logements au cours des dernières années, selon l'indice Case-Shiller, source : fred.org

''Je m'attends à ce que les prix baissent'', a déclaré Mark Zandi, économiste en chef de Moody's Analytics, à NPR. ''Si vous me disiez que dans deux ans, les prix seraient inférieurs de 5, 10, 15 % à ce qu'ils sont aujourd'hui, quand ils sont au plus haut, je serais d'accord.''

Un marasme n'est pas un effondrement

Si le marché peut se calmer, un nouveau rapport de J.P Morgan suggère qu'il s'agira d'une réduction des prix exorbitants, un peu comme Moody's Analytics a décrit une éventuelle correction.

"Dans ce rapport de recherche, nous mettons en évidence des foyers spécifiques de surévaluation dans des données détaillées sur les districts américains. Par exemple, des prix élevés malgré une offre en expansion, comme à Denver, Seattle, Washington, D.C., Portland, Oregon, et Boston, suggèrent un certain risque de correction dans les modèles de J.P. Morgan. Les villes où les prix sont incroyablement élevés, comme New York et la baie de San Francisco, laissent entrevoir la possibilité d'une correction, même si l'offre est limitée. Toutefois, aucun endroit ne connaît actuellement la même combinaison de hausse rapide des prix, d'augmentation rapide de la dette et d'expansion de l'offre que celle observée dans certaines régions en 2006."

Cela est logique compte tenu de la situation historique des prix. "L'indice nominal national des prix de l'immobilier se situe désormais 40 % au-dessus de son plus bas niveau de 2012 et 4 % au-dessus du pic atteint en 2006", indique J.P, Morgan.

La fin des nouveaux sommets et le ralentissement de certains marchés ne sont pas équivalents à ce qui s'est passé en 2008. Et si le marché se calme un peu, il pourrait attirer davantage d'acheteurs directs ou d'investisseurs dans des actions de sociétés de placement immobilier qui ont choisi de rester à l'écart jusqu'à présent.

Disclaimer : Inspiré par le texte de Daniel Kline.

Lire l'article complet gratuitement?
Alors continuez 👇

Log in to Bulios

Log in and follow your favorite stocks, create a portfolio and discuss with others


Don't have an account? Join us

No comments yet