S&P 500 ^GSPC 5,304.72 +0.70%
Tesla TSLA $179.24 +3.17%
Meta META $478.22 +2.67%
Nvidia NVDA $1,064.69 +2.57%
Apple AAPL $189.98 +1.66%
Microsoft MSFT $430.16 +0.74%
Alphabet GOOG $176.33 +0.73%
Amazon AMZN $180.75 -0.17%

Alpha Metallurgical : Ce mineur de charbon a certainement plus à nous offrir.

Jean Laffayette
27. 8. 2022
8 min read

Le prix et la demande de charbon sont à des niveaux élevés cette année, ce qui est évident dans la performance d'Alpha Metallurgical Resources $AMR+1.4%. L'entreprise a déjà connu une croissance vraiment forte, mais si l'on considère les prévisions d'augmentation et les perspectives d'avenir, elle pourrait ne pas être si importante. Bien sûr, nous devons tenir compte du fait qu'il s'agit d'un titre cyclique qui nous a déjà montré beaucoup de choses cette année, mais cela ne change rien au fait que la société a encore beaucoup à offrir.

Alpha Metallurgical Resources est un fournisseur de charbon de premier plan qui possède des complexes d'exploitation de charbon souterrains et de surface.

Alpha Metallurgical Resources est une société d'exploitation du charbon basée au Tennessee et présente en Virginie et en Virginie occidentale. Le portefeuille d'opérations minières de la société comprend des mines souterraines, des mines à ciel ouvert et des usines de préparation du charbon. Elle produit du charbon métallurgique à faible teneur en cendres qui est fourni aux producteurs nationaux et internationaux de coke et d'acier. Les secteurs isolables de la société sont Met et CAPP - Thermal, les principaux revenus provenant du secteur Met.

En un mot, brutal. C'est ainsi que je décrirais respectivement le graphique des performances et celui du prix du charbon.

Après des années de manque de capitaux et de sous-investissement, le charbon métallurgique et le charbon thermique connaissent un "moment" de gloire et d'attention. Les prix du charbon ont atteint un niveau record au cours des 18 derniers mois et restent extrêmement élevés par rapport aux moyennes historiques. Cependant, malgré cette explosion du produit de base, l'histoire des principaux producteurs américains reste intéressante. En particulier, l'histoire d'Alpha Metallurgical Resources $AMR+1.4%.

Potentiel

La première impression de la plupart des investisseurs pourrait se résumer comme suit : Oui, elle est extrêmement bon marché sur la base du ratio cours/bénéfice, mais il s'agit d'un producteur de matières premières (ratio cours/bénéfice de 2,42). Il y a des cycles d'expansion et de ralentissement. Qu'est-ce qui rend cette situation différente ? Il se trouve que les actions cycliques ne connaissent pas vraiment de périodes fastes en temps de crise et de récession ; il suffit de regarder des géants comme Vale et Rio Tinto, qui subissent actuellement des pertes. Mais en quoi l'AMR est-elle différente ?

  • Dans l'environnement de prix actuel, il génère beaucoup de flux de trésorerie. Au premier trimestre, AMR a vendu 3,78 millions de tonnes de charbon métallurgique à un prix moyen de 240 dollars. Leur marge sur ces tonnes après tous les coûts était de 137 $, ce qui donne un EBITDA de 513 millions de dollars pour le trimestre. Pour les actionnaires, cela s'est traduit par un BPA de 20,52 dollars au premier trimestre et de 29,97 dollars au deuxième (+3000% par rapport à l'année dernière).

Perspectives de l'offre et de la demande

Abordons d'abord la question de la demande. Comme vous le savez probablement, l'acier est l'un des principaux piliers de l'économie industrielle. Les économies modernes ne pourraient pas se développer ni même fonctionner sans la consommation constante d'acier. Il est nécessaire pour tout : bâtiments, voitures, appareils, béton armé, pipelines et même éoliennes. En 2021, 1,95 milliard de tonnes d'acier ont été produites et environ 2/3 de cette production d'acier est du "neuf vierge" plutôt que de l'acier recyclé. La production d'une nouvelle tonne nette d'acier nécessite environ 0,9 tonne de charbon de haute qualité.

Nous avons besoin de beaucoup de charbon pour fabriquer tout ce dont une économie moderne a besoin. À mesure que le monde en développement s'enrichit économiquement, il a besoin de plus d'acier. À moins que les tendances de la croissance économique et de l'urbanisation, qui durent depuis des décennies, ne s'inversent, la demande d'acier est en croissance séculaire.

  • Après une année de croissance molle en 2022 (0,4 %), la World Steel Association prévoit que la demande d'acier reprendra sa tendance à la hausse et augmentera de 2,3 % en 2023. Ça commence à bien faire, tu ne crois pas ?
  • Et le marché intérieur américain (EIA) prévoit que la demande de charbon augmentera de 8 % entre 2021 et 2023.

Qu'y a-t-il dans les cartes de l'entreprise ?

Les plus grands exportateurs de charbon sont les États-Unis, l'Australie et la Russie. En raison des sanctions, les fournitures russes ne trouveront pas leur chemin vers le monde occidental de sitôt. Aux États-Unis, la réaction de l'offre a été discrète. Cette situation est en partie imputable aux mandats d'investissement ESG qui ont laissé l'industrie du charbon à la famine pendant des années, ce qui a entraîné un développement minime de nouvelles mines.

Rendement du capital

Dans cet environnement, la société génère des rendements de FCF incroyablement élevés qui s'étendront jusqu'en 2023, ce qui crée une énorme opportunité pour la société de racheter des actions. C'est la seule façon responsable de déployer le capital actuellement.

La direction d'AMR a été très claire quant à son intention d'allouer les FCF excédentaires aux rachats d'actions. En plus de rembourser la totalité du solde de son prêt à terme et de réduire avec succès sa dette au cours des derniers mois, AMR a étendu son programme de rachat à 600 millions de dollars.

  • 126 millions de dollars de ce rachat ont été utilisés jusqu'au 3 juin à un prix moyen de 146 dollars.

En plus d'un dividende annuel inférieur à 1 %, vous pouvez être sûr que la direction utilisera la majeure partie des liquidités excédentaires pour racheter des actions. Je pense que la position claire de la direction d'AMR sur les rachats est l'une des meilleures raisons de la posséder dans l'environnement opérationnel actuel.

Avantages et inconvénients de l'investissement

Pro

  • Cette machine génère des FCF élevés et jusqu'à présent, rien n'indique que la demande de charbon et d'acier va baisser de sitôt (au contraire, je vois de la place pour des prix encore plus élevés).
  • L'entreprise n'a pas besoin de ces liquidités, elle est donc heureuse de les utiliser pour des rachats, ce qui fera grimper encore plus l'action.
  • La levée des sanctions imposées aux exportations de la Russie est en vue.
  • Globalement, le charbon retient davantage l'attention à mesure que l'hiver approche et que le monde commence à le considérer avec son vieux regard monotone.
  • La société augmente ses prévisions pour les expéditions de sous-produits thermiques dans le segment Met à une fourchette de 1,0 à 1,4 million de tonnes, en hausse par rapport à la fourchette précédente de 0,8 million de tonnes à 1,2 million de tonnes. Cet ajustement augmente aussi légèrement l'estimation des expéditions totales, qui passe d'une fourchette de 15,4 millions de tonnes à 17,0 millions de tonnes à une fourchette de 15,6 millions de tonnes à 17,2 millions de tonnes.

Nous ne savons pas grand-chose des prévisions des analystes, car cette société n'en couvre pas beaucoup. Je ne me concentrerais donc pas complètement sur les prévisions.

Versus

  • Une action cyclique où l'on peut penser que le cycle a atteint son sommet.
  • Actuellement, il peut sembler surévalué aux investisseurs.
  • La demande se maintient à un niveau élevé, mais personne ne peut dire avec certitude comment le marché global et le marché des matières premières vont continuer à se comporter.
  • Les vents contraires macroéconomiques et une possible récession, c'est là que je vois la plus grande pierre d'achoppement et que je la considère comme le plus grand risque actuel.

Conclusion

En résumé, AMR présente une opportunité de risque/récompense certaine pour l'investisseur. Elle produit un produit de base essentiel au monde moderne et dont il y a une pénurie. Elle dispose d'actifs de grande qualité qui seront performants pendant des décennies et génère beaucoup de FCF. La stratégie agressive de rachat d'actions se poursuit et devrait se poursuivre. Mais comme je l'écris, il peut sembler cher et je vous rappelle encore et encore qu'il s'agit d'un titre cyclique qui peut subir une baisse drastique en cas de récession. J'écris sur cette action en raison du potentiel qu'elle continue d'offrir, mais il ne s'agit pas d'une analyse complète et un investisseur doit prendre un risque assez important (il s'agit de ma première impression sur une société dans laquelle je n'ai pas actuellement de position ouverte).

Veuillez noter qu'il ne s'agit pas d'un conseil financier. Chaque investissement doit faire l'objet d'une analyse approfondie.

Lire l'article complet gratuitement?
Alors continuez 👇

Log in to Bulios

Log in and follow your favorite stocks, create a portfolio and discuss with others


Don't have an account? Join us

Transmettez l'article ou gardez-le pour plus tard.