S&P 500 ^GSPC 5,266.95 -0.74%
Meta META $474.36 -1.16%
Nvidia NVDA $1,148.25 +0.81%
Alphabet GOOG $177.40 -0.35%
Tesla TSLA $176.19 -0.32%
Microsoft MSFT $429.17 -0.27%
Apple AAPL $190.29 +0.16%
Amazon AMZN $182.02 -0.07%

Il s'agit du pire mois de septembre pour les actions depuis 2002. Que peuvent nous apprendre les statistiques sur les…

Jean Laffayette
9. 10. 2022
4 min read

Le mois de septembre a historiquement été le pire mois de l'année pour les actions et cela s'est vérifié cette année. Les investisseurs se souviendront probablement de septembre, mais pas dans le bon sens. Cela signifie-t-il que le marché boursier va continuer à perdre dans les mois à venir ? Pas nécessairement. Voici ce que les investisseurs doivent savoir sur les performances historiques des actions en octobre.

Après un mois de septembre perdant, quels retours attendre en octobre ?

La baisse du vendredi 30 septembre a laissé le S&P 500 $^GSPC-0.7% et le Dow Jones Industrial Average $^DJI-1.1% avec leurs plus grandes pertes mensuelles depuis mars 2020. Et c'est la pire performance de septembre pour les deux indices depuis 2002. Les investisseurs sensibles aux variations saisonnières peuvent s'inquiéter de ce que cela signifie pour octobre. C'est pourquoi nous examinons comment les actions ont historiquement évolué ce mois-ci après des mois de septembre particulièrement brutaux.

Mais d'abord, un rapide récapitulatif de ce qu'a été le mois qui vient de se terminer. Le S&P 500 a chuté de 9,34 %, tandis que le Dow DJIA a reculé de 8,84 % et le Nasdaq Composite de 10,5 %. Le plongeon du Nasdaq a marqué la pire performance de septembre depuis 2008.

Si l'on exclut le mois en cours, l'indice S&P 500 a connu en septembre une baisse de 7 % ou plus à 11 reprises, sur la base des données de 1928. Le Dow a connu une baisse de 7 % ou plus à 13 reprises en septembre, sur la base des données de 1928. Le Nasdaq Composite a connu une baisse de 9 % ou plus à six reprises en septembre depuis 1986. Le S&P 500 a connu une hausse moyenne de 0,53 % en octobre après des baisses de 7 % ou plus en septembre. C'est mieux que la moyenne pour tous les mois d'octobre de 0,47% et que la médiane de 1,03%. Le mois d'octobre est positif les années suivant la grosse perte de septembre dans 54.55% des cas contre 57.45% pour tous les mois d'octobre (voir tableau ci-dessous).

Rendements historiques de l'indice S&P 500 au mois d'octobre

Toutefois, les schémas saisonniers ne sont qu'indicatifs. Sur les 17 derniers marchés baissiers (ou quasi-baissiers), les actions ont touché le fond six fois en octobre. Cela pourrait-il se reproduire ? De nombreux stratèges sont sceptiques quant à la réputation d'octobre comme "tueur d'ours". Selon eux, l'environnement macroéconomique, dominé par les banques centrales qui resserrent agressivement leur politique monétaire pour tenter de juguler l'inflation, devrait être éclipsé par des facteurs saisonniers favorables. Le mois d'octobre est également associé à des baisses historiques des marchés, notamment celles de 1987 et 1929. L'indice S&P 500 a chuté de près de 17 % en octobre 2008, après une baisse de 9,1 % en septembre due à la faillite de Lehman Brothers.

Le Dow a enregistré une baisse moyenne de 1,51 % en octobre après une baisse de 7 % ou plus en septembre. L'indice S&P 500 a progressé dans 46,15 % des cas en octobre, après une baisse de 7 % ou plus en septembre, alors qu'il a progressé dans 57,6 % des cas pour l'ensemble des mois d'octobre (voir le tableau ci-dessous).

Rendements historiques de l'indice DJIA au mois d'octobre

Et voici les chiffres pour le Nasdaq en octobre après une baisse de 9% ou plus en septembre :

Rendements historiques pour l'indice Nasdaq au mois d'octobre

Depuis 1950, septembre a été le pire mois de l'année pour le Dow Jones Industrial Average, le S&P 500 et le Russell 1000, et le pire mois pour le Nasdaq Composite depuis 1971 et le Russell 2000 à petite capitalisation depuis 1979, selon le Stock Trader's Almanac. Bien que la note globale de septembre s'améliore légèrement à moyen terme depuis 1950, les pertes moyennes se creusent pour le DJIA (-0,8%), le Nasdaq (-0,8%), le Russell 1000 (-1,0%) et le Russell 2000 (-0,8%). La perte moyenne de septembre du S&P 500 s'améliore légèrement de -0,5% à -0,4% à moyen terme.

CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ : Toutes les informations présentées ici le sont à titre informatif uniquement et ne constituent en aucun cas une recommandation d'investissement. Faites toujours votre propre analyse. J'ai principalement utilisé le portail Marketwatch comme source pour cet article.

Lire l'article complet gratuitement?
Alors continuez 👇

Log in to Bulios

Log in and follow your favorite stocks, create a portfolio and discuss with others


Don't have an account? Join us

Transmettez l'article ou gardez-le pour plus tard.