S&P 500 ^GSPC 5,266.95 -0.74%
Meta META $474.36 -1.16%
Nvidia NVDA $1,148.25 +0.81%
Alphabet GOOG $177.40 -0.35%
Tesla TSLA $176.19 -0.32%
Microsoft MSFT $429.17 -0.27%
Apple AAPL $190.29 +0.16%
Amazon AMZN $182.02 -0.07%

Wall Street prévoit une récession en 2023. Voici les raisons pour lesquelles

Les craintes d'une récession imminente commencent à prendre des contours bien réels. Il ne s'agit plus de cris dans le noir, mais de causes fondées, qu'elles soient économiques, géopolitiques ou historiques. Examinons de plus près les raisons pour lesquelles nous devrions nous inquiéter de la récession qui, selon certaines prévisions, devrait frapper dès l'année prochaine.

Il existe un certain nombre de raisons de penser qu'une récession est à venir.

L'histoire se répète ?

Dans un récent article du Washington Post, l'ancien secrétaire au Trésor américain Lawrence Summers a souligné que les conditions économiques actuelles rappellent indéniablement les précédentes périodes d'avant-crise de l'histoire des États-Unis.

''Au cours des 75 dernières années, chaque fois que l'inflation a dépassé 4 % et que le chômage est passé sous la barre des 5 %, l'économie américaine est entrée en récession dans les deux ans qui ont suivi'', écrit Summers.

Aujourd'hui, le taux d'inflation américain est proche de 8 % et le taux de chômage est tombé à seulement 3,6 % en mars. En conséquence, M. Summers estime que la probabilité d' une récession aux États-Unis d'ici l'année prochaine est de 80 %.

Inversion de la courbe de rendement

Gary Pzegeo, responsable des titres à revenu fixe à la division US Private Wealth de la CIBC, a déclaré qu'il pensait que la plupart des prévisions actuelles de récession étaient basées sur des "signaux du marché" tels que la récente, bien que brève , inversion de la courbe de rendement.

https://www.youtube.com/watch?v=PKYiGsoYm7o&ab_channel=TDAmeritrade

L'envolée des prix des produits de base, la décision de la Réserve fédérale de relever les taux d'intérêt et les effets de la guerre en Ukraine sur la croissance économique mondiale peuvent être responsables de l'aplatissement récent de la courbe des taux, selon M. Pzegeo. Et lorsqu'il s'est inversé, il a alimenté les craintes d'une récession.

Après tout, l'inversion de la courbe de rendement 2s/10s - oùle rendement des obligations d'État à court terme sur deux ans dépasse le rendement des obligations d'État à long terme sur 10 ans - a prédit toutes les récessions depuis 1955, avec un seul faux signal enregistré au cours de cette période. La durée moyenne d'une récession après une inversion de la courbe des taux se situe entre 6 et 24 mois, ce qui correspond à la fin de 2023.

Inflation, guerre, faible croissance

Les économistes de la Deutsche Bank prévoient désormais une récession d'ici à la fin de 2023 également.

Deux chocs survenus ces derniers mois, la guerre en Ukraine et la montée en puissance d'une inflation élevée aux États-Unis et en Europe, nous ont incités à abaisser sensiblement nos prévisions de croissance mondiale", a écrit mardi une équipe de la Deutsche Bank dirigée par l'économiste David Folkerts-Landau. ''Nous nous attendons maintenant à une récession aux États-Unis au cours des deux prochaines années.''

Les économistes ont prévenu que la guerre en Ukraine a perturbé les chaînes d'approvisionnement mondiales et fait augmenter considérablement les prix des produits de base et les coûts énergétiques aux États-Unis et dans l'UE.

M. Pzegeo de la Banque CIBC a déclaré que l'inflation peut souvent entraîner la destruction de la richesse, surtout si la hausse des prix à la consommation dépasse la croissance des salaires.

''Cela agit comme une taxe. Donnez-lui un peu de temps dans l'économie et il mangera votre richesse et préparera le terrain pour une récession", a-t-il déclaré.

Les récentes prévisions du Conference Board concernant le PIB ont également suscité des inquiétudes quant à l'éventualité d'une récession. Maintenant, la croissance du PIB réel américain devrait ralentir à un taux annuel de seulement 1,7 % au premier trimestre de 2022, alors qu'une croissance annuelle de 7 % avait été enregistrée au quatrième trimestre de 2020.

Et la Fed ?

Depuis le début de la pandémie, la banque centrale a soutenu l'économie américaine en maintenant des taux d'intérêt proches de zéro pour aider à stimuler les prêts. Elle a également inondé les marchés de la dette américaine de liquidités pour stimuler l'activité économique par le biais de l'assouplissement quantitatif (QE).

Aujourd'hui, alors que les restrictions liées à la pandémie s'estompent et que l'inflation atteint des sommets jamais vus depuis quatre décennies, la Fed est confrontée à une tâche difficile : assurer un atterrissage en douceur de l'économie américaine. L'objectif est de relever les taux d'intérêt et de mettre fin à l'assouplissement quantitatif afin de ralentir la croissance économique et de lutter contre l'inflation, sans pour autant déclencher une récession.

La légende de l'investissement Carl Icahn - fondateur et président de Icahn Enterprises, dont la fortune est estimée à plus de 15 milliards de dollars - a déclaré dans une interview en mars qu'il pensait que la Fed ne pouvait pas le faire.

''Je ne sais vraiment pas s'ils peuvent orchestrer un atterrissage en douceur'', a déclaré M. Icahn. ''Je pense qu'il y aura un atterrissage brutal.''

Le milliardaire pense que l'économie américaine se dirige vers une récession "ou pire" d'ici la fin de l'année prochaine, et les économistes de la Deutsche Bank sont d'accord avec lui.

''Nous ne pensons pas que la Fed parviendra à un atterrissage en douceur. Nous nous attendons plutôt à ce qu'un resserrement monétaire plus agressif plonge l'économie dans la récession", ont écrit les économistes de la banque, dirigés par Matthew Luzzetti, dans une note récente.

Quelle est votre opinion ? Pensez-vous que la crainte d'une récession soit réelle ? Publiez-le ci-dessous dans les commentaires 😉 . J'attends vos commentaires avec impatience. Si mon article vous intéresse, n'hésitez pas à me suivre. Merci de m'avoir lu 😁.

Avertissement : Ceci n'est pas une recommandation d'investissement. Inspiré par le texte de Will Daniel.

Lire l'article complet gratuitement?
Alors continuez 👇

Log in to Bulios

Log in and follow your favorite stocks, create a portfolio and discuss with others


Don't have an account? Join us

No comments yet