S&P 500 ^GSPC
5,087.03
+2.11%
Nvidia NVDA
$785.38
+16.40%
Meta META
$486.13
+3.87%
Amazon AMZN
$174.58
+3.55%
Microsoft MSFT
$411.65
+2.35%
Tesla TSLA
$197.41
+1.36%
Apple AAPL
$184.37
+1.12%
Alphabet GOOG
$145.32
+1.03%

Emirates Group, l'influente entité publique basée à Dubaï, pulvérise les records en affichant un bénéfice semestriel record de 10,1 milliards de dirhams (2,75 milliards de dollars) pour l'exercice 2023-24, soit une augmentation fulgurante de 138 % par rapport au bénéfice semestriel de 4,2 milliards de dirhams de l'année précédente.

Ce succès sans précédent est largement attribué à la forte demande internationale de voyages, alors que l'industrie continue de se remettre des effets dévastateurs de la pandémie de COVID-19. En outre, Emirates Group a déclaré des revenus de 67,3 milliards de dirhams, soit une augmentation de 20 % par rapport aux bénéfices semestriels de l'année précédente.

Le groupe Emirates, dont la principale compagnie aérienne Emirates Airline est une filiale, a enregistré un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) impressionnant de 20,6 milliards de dirhams. Ce chiffre marque une augmentation significative par rapport aux 15,3 milliards de dirhams enregistrés au cours de la même période l'année dernière. Si l'on examine la santé financière de l'organisation, on constate que sa trésorerie s'élève à 42,7 milliards de dirhams.

Conformément à sa déclaration de résultats, cela a permis à Emirates Group de tirer parti de ses solides réserves de trésorerie pour faire face aux besoins de l'entreprise, y compris la gestion des remboursements de la dette. Le communiqué indique également qu'Emirates a remboursé 9,2 milliards de dirhams de ses prêts liés à la pandémie de grippe aviaire de 19 ans. La compagnie a également annoncé le versement d'un dividende de 4,5 milliards de dirhams à ses actionnaires, déclaré à la clôture de l'exercice 2022-23.


No comments yet