S&P 500 ^GSPC
5,137.08
+0.80%
Nvidia NVDA
$822.79
+4.00%
Meta META
$502.30
+2.48%
Alphabet GOOG
$138.10
-1.20%
Amazon AMZN
$178.22
+0.83%
Apple AAPL
$179.63
-0.62%
Microsoft MSFT
$415.50
+0.45%
Tesla TSLA
$202.64
+0.38%

Ces 3 sociétés technologiques sont en baisse de 82-92% par rapport à l'ATH et les milliardaires les achètent en masse.

Des cadres et des milliardaires triés sur le volet ont augmenté de manière agressive leurs positions dans trois valeurs de croissance en perte de vitesse au cours du premier trimestre. Malgré l'optimisme des milliardaires, ces sociétés de croissance émergentes sont confrontées à des obstacles majeurs, mais avec une baisse de plus de 82 % de l'ATH en ce moment, elles constituent certainement un choix intéressant.

3 sociétés affaiblies que les milliardaires achètent.

Sur labase des formulaires 13F déposés auprès de la Securities and Exchange Commission, trois milliardaires ont activement acquis des actions de croissance basées sur la technologie au cours du premier trimestre. Bien que ces actions soient de 82 % à 92 % en dessous de leurs plus hauts historiques, les milliardaires ne peuvent s'empêcher de les acheter.

Shopify : baisse de 82% par rapport à ATH $SHOP+0.3%

La première société axée sur la technologie qui a connu une baisse considérable, mais qui reste populaire parmi les gestionnaires de fonds prospères, est la plateforme de commerce électronique en nuage Shopify. Le milliardaire Ken Fisher, de Fisher Asset Management, a acheté 201 665 actions de Shopify au cours du premier trimestre, ce qui a plus que quintuplé la participation de son fonds à la fin de 2021.

Les actions de Shopify sont en baisse de 82 % depuis qu'elles ont atteint un sommet historique de 1 762,92 $ à la mi-novembre. Les sceptiques s'inquiètent apparemment de la combinaison de l'inflation et des problèmes persistants de la chaîne d'approvisionnement.

Une inflation nationale historiquement élevée , associée à des perturbations de l'approvisionnement dues à une pandémie, pourrait frapper durement les consommateurs à revenus faibles et moyens. Cela peut avoir un impact négatif sur la croissance des nouveaux entrants et sur le désir des commerçants existants de passer à des services qui offrent des marges d'exploitation plus élevées pour Shopify. Cependant, il est difficile d'ignorer le succès que Shopify a rencontré dans l'expansion de son écosystème. Même si les ventes au détail en ligne se sont normalisées au second semestre 2021 et en 2022, la valeur brute des marchandises passant par sa plateforme continue de croître à des taux à deux chiffres. Shopify a précédemment estimé qu'il disposait d'un marché adressable de 153 milliards de dollars pour les seules petites entreprises.

Le réinvestissement dans l'écosystème peut accroître le potentiel de croissance à long terme de l'entreprise ainsi que son attrait pour les commerçants. Par exemple, en juin 2021, la société a lancé un service "acheter maintenant, payer plus tard" (BNPL) connu sous le nom de Shop Pay. Ce service de BNPL, qui comprend désormais une option de paiement mensuel, a vu la part de marché de BNPL aux États-Unis augmenter.

Coinbase Global : baisse de 86% par rapport à l'ATH $COIN+1.1%

Une autre entreprise axée sur la technologie qui a perdu la majeure partie de sa valeur mais continue d'être achetée par des milliardaires est l'échange de crypto-monnaies et l'écosystème Coinbase Global. Au cours du premier trimestre, le milliardaire Jeff Yass de Susquehanna International a acheté 622 497 actions de Coinbase, augmentant ainsi sa participation dans la société de 271 % par rapport au trimestre se terminant en décembre.

Mais il y a aussi quelques signaux d'alarme qui expliquent pourquoi l'action de la société a plongé de 86 % depuis son sommet intrajournalier. Par exemple, une partie importante des revenus de négociation de Coinbase a historiquement été associée au bitcoin et à l'ethereum. Au lieu de s'appuyer sur l'innovation, Coinbase est effectivement enchaîné aux flux et reflux émotionnels qui animent les plus grandes crypto-monnaies numériques.

Redfin : 92% de baisse par rapport à l'ATH $RDFN-1.5%

Chase Coleman, de Tiger Global Management, a englouti 1 839 324 actions de Redfin au cours du premier trimestre, augmentant considérablement la position de son fonds par rapport aux quelque 15 000 actions qu'il détenait à la fin de 2021. Des trois entreprises citées ici, Redfin est clairement la catastrophe du jour. Depuis qu'elle a atteint un sommet historique de plus de 98 dollars, l'action de la société a chuté de 92 %, ce qui est presque incroyable. Les sceptiques craignent clairement que les taux hypothécaires à 30 ans, qui ont récemment dépassé 6 %, ne viennent refroidir le marché immobilier en ébullition.

Un autre problème pour Redfin est que la société a sacrifié la rentabilité en faveur de l'expansion de sa part de marché, un compromis sur lequel Wall Street aime fermer les yeux pendant les marchés haussiers. Les rapports sur les bénéfices ont toutefois tendance à prendre une plus grande importance pendant les marchés baissiers. Étant donné que Redfin perd beaucoup d'argent, il est fort possible qu'elle doive lever des capitaux supplémentaires à un moment donné dans le futur. D'autre part, Redfin apporte des avantages concurrentiels clairement identifiables. Alors que les agences immobilières traditionnelles facturent une commission de 2,5 ou 3 % pour la publicité, Redfin facture à ses clients 1 ou 1,5 %, en fonction du nombre de transactions précédentes qu'ils ont réalisées avec la société. Selon l'Association nationale des agents immobiliers, la différence de 2 points de pourcentage se traduit par une économie de plus de 7 800 dollars pour les vendeurs, le prix de vente moyen des maisons américaines existantes en avril étant de 391 200 dollars.

En outre, Redfin offre un niveau de personnalisation que peu d'autres sociétés immobilières, voire aucune, ne peuvent égaler. Elle dispose d'un programme iBuying couronné de succès, connu sous le nom de RedfinNow, qui achète des maisons au comptant et élimine les tracas et les négociations habituellement associés à la vente d'une maison. Le service de conciergerie, quant à lui, aide les vendeurs à maximiser la valeur de leur maison en les conseillant sur les améliorations à apporter et la préparation de la vente.

Il est évident que de telles baisses importantes sont attrayantes pour de nombreux investisseurs, mais les risques encourus doivent également être pris en compte et pas seulement comme une opportunité d'acheter un DIP. Il convient donc d'effectuer une analyse approfondie de la société avant d'investir de l'argent et cet article ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement.


No comments yet