S&P 500 ^GSPC 5,266.95 -0.74%
Meta META $474.36 -1.16%
Nvidia NVDA $1,148.25 +0.81%
Alphabet GOOG $177.40 -0.35%
Tesla TSLA $176.19 -0.32%
Microsoft MSFT $429.17 -0.27%
Apple AAPL $190.29 +0.16%
Amazon AMZN $182.02 -0.07%

Selon JP Morgan, nous sommes confrontés à une hausse des prix du pétrole. Quand cela se produira-t-il ? Comment les…

Bernard Poirier
26. 4. 2023
5 min read

L'année dernière, nous avons assisté à une hausse rapide des prix du pétrole, et toutes les entreprises du secteur pétrolier en ont profité. Mais il ne faut surtout pas vendre ces actions. En effet, selon JP Morgan, une nouvelle flambée des prix du pétrole pourrait se produire.

Les données historiques suggèrent que depuis 1988, les hausses de taux de la Fed ont été suivies d'une augmentation moyenne de 9 % du prix du pétrole brut Brent. Avec la hausse des taux de la Fed prévue en mai et la pause qui s'ensuivra, les analystes de JPMorgan estiment que les prix du pétrole sont prêts à augmenter. Dans cet article, nous examinons comment les investisseurs peuvent tirer profit de cette situation.

Principale conclusion : si la Fed interrompt bientôt sa campagne de hausse des taux, le scénario le plus probable est que le pétrole se portera bien.

JPMorgan prévoit que le prix du baril de Brent atteindra 94 dollars au quatrième trimestre, soit une hausse de 9,5 % par rapport aux niveaux actuels. Les marchés s'attendent à ce que la Fed relève ses taux en mai de 25 points de base supplémentaires pour atteindre une fourchette cible de 5 à 5,25 %. Dans ce cas, la corrélation historique entre les taux et les prix du pétrole pourrait constituer une opportunité pour les investisseurs.

Toutefois, si les États-Unis ne connaissent qu'une légère récession ou s'ils atterrissent en douceur, il se peut qu'un nouveau marché haussier soit déjà en train de se former.

Par le passé, après les pauses de la Fed en 2000, 2006 et 2018, les prix du pétrole sont passés en territoire négatif, suivis de récessions. JPMorgan prévoit qu'une légère récession ou un atterrissage en douceur pourrait conduire à la formation d'un nouveau marché haussier du pétrole. Les analystes s'attendent à une récession à la fin de 2023 ou en 2024 et à une inflation d'environ 4 % en 2023.

Selon les analystes, la demande de pétrole devrait rester solide, car les besoins en carburant restent élevés et les stocks de brut commercial américain commencent à diminuer.

Comment les investisseurs peuvent-ils en tirer profit ?

Il y a plusieurs façons de profiter de la hausse des prix du pétrole. Le prix du pétrole est pratiquement le même que celui de l'année dernière. Ceux qui n'ont pas vendu leurs stocks de pétrole pourraient donc continuer à gagner de l'argent. Mais récapitulons les possibilités.

  • Investir dans des entreprises du secteur de l'énergie : les investisseurs peuvent envisager d'investir dans des actions d'entreprises du secteur de l'énergie qui se concentrent sur la production et la distribution de pétrole. Ces entreprises peuvent bénéficier d'une augmentation de leurs bénéfices grâce à la hausse des prix du pétrole. Exxon Mobil $XOM-1.1%, Chevron $CVX-1.3%, Occidental petroleum $OXY-1.8% sont des exemples de ces sociétés.

Investir dans ces sociétés peut être intéressant en raison de leur forte position sur le marché, de leur capacité à générer des flux de trésorerie stables et de leurs antécédents en matière de versement de dividendes. Avant d'investir, il est toutefois important d'effectuer des recherches approfondies et de prendre en compte les risques associés à chaque titre.

  • Investir dans des ETF pétroliers: une autre option consiste à investir dans des ETF pétroliers (Exchange Traded Funds), qui suivent les performances d'un panier de sociétés énergétiques ou le prix du pétrole lui-même. Cette stratégie permet de diversifier les placements et de réduire le risque associé à l'investissement dans des actions individuelles. Parmi les ETF pétroliers, on peut citer Energy Select Sector SPDR Fund $XLE-1.8%, iShares Global Energy ETF $IXC-1.6%.

Investir dans ces fonds permet de s'exposer au secteur de l'énergie sans avoir à détenir des actions individuelles.

  • Investir dans les sources d'énergie alternatives: à long terme, la hausse des prix du pétrole pourrait contribuer à accroître l'intérêt pour les sources d'énergie alternatives telles que l'énergie solaire, l'énergie éolienne et la mobilité électrique. Les investisseurs peuvent envisager d'investir dans des entreprises de ces secteurs qui peuvent bénéficier de la demande croissante de sources d'énergie plus propres. Parmi ces entreprises, citons NextEra Energy $NEE-1.1%, Vestas Wind Systems et First Solar $FSLR-0.7%.

Les investissements dans ces sociétés peuvent offrir une diversification et un potentiel de croissance à long terme, compte tenu de l'augmentation attendue de la demande de solutions énergétiques durables.

Lorsque l'on investit dans des sociétés énergétiques, des ETF pétroliers et des sources d'énergie alternatives, il est important de prendre en compte les risques liés à la volatilité des prix du pétrole et aux événements géopolitiques. L'une des principales choses que les investisseurs doivent garder à l'esprit est que le secteur de l'énergie est exposé non seulement aux changements cycliques, mais aussi aux changements structurels liés à la transition vers des sources d'énergie à faible teneur en carbone.

En conclusion, la situation actuelle du marché pétrolier et la hausse attendue des taux d'intérêt de la Fed offrent des opportunités potentielles aux investisseurs désireux et capables de réagir rapidement aux changements du marché et de tirer profit d'investissements dans des sociétés énergétiques, des ETF pétroliers et des sources d'énergie alternatives.

AVERTISSEMENT : Je ne suis pas un conseiller financier et ce document ne constitue pas une recommandation financière ou d'investissement. Le contenu de ce document est purement informatif.


Transmettez l'article ou gardez-le pour plus tard.