S&P 500 ^GSPC
5,088.8
+0.03%
Tesla TSLA
$191.97
-2.76%
Apple AAPL
$182.52
-1.00%
Meta META
$484.03
-0.43%
Nvidia NVDA
$788.17
+0.36%
Microsoft MSFT
$410.34
-0.32%
Amazon AMZN
$174.99
+0.23%
Alphabet GOOG
$145.29
-0.02%

3 valeurs technologiques à privilégier en période de repli

Brice Roussel
29. 6. 2023
5 min read

Depuis le début de l'année 2023, l'indice S&P 500 a progressé de 14 %, tandis que le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a augmenté de près de 38 %. La récente flambée des actions amène de nombreuses personnes à se demander si nous ne sommes pas entrés dans un nouveau marché haussier. Bien que les prix des actions aient augmenté, l'incertitude demeure dans l'économie en général. La Réserve fédérale a récemment interrompu son cycle de hausse agressive des taux d'intérêt. Cependant, le taux des fonds fédéraux est à son plus haut niveau depuis 2007, et des inquiétudes persistent quant à la manière dont des taux d'intérêt plus élevés pourraient affecter l'économie.

1) Meta $META+0.0%

Meta Platforms domine la publicité numérique avec sa famille d'applications qui comprend Facebook, Messenger, WhatsApp et Instagram. Selon Insider Intelligence, Meta détient 20 % du marché de la publicité numérique. Une seule entreprise, Google (Alphabet), la devance avec une part de 28 %.

L'année dernière, Meta a connu des difficultés en raison d'un environnement macroéconomique difficile qui a conduit de nombreuses entreprises à réduire leurs dépenses publicitaires. Alors que le nombre d'impressions publicitaires a augmenté de 18 %, le prix moyen par annonce a chuté de 16 % et les recettes n'ont augmenté que de 1 %. En novembre, Meta a annoncé 11 000 licenciements et supprimera encore 10 000 emplois cette année.

META

Meta

META
$484.03 -$2.10 -0.43%
1 Day
+0%
5 Days
+1.68%
1 Month
+26.2%
6 Months
+65.22%
YTD
+40.38%
1 Year
+182.57%
5 Years
+195.3%
Max.
+1,171.59%

La possibilité d'une récession à la fin de l'année ou au début de l'année prochaine reste une préoccupation, même si elle n'en a pas l'air pour l'instant. En cas de récession, les entreprises pourraient réduire davantage leurs budgets publicitaires afin de limiter les coûts.

Dans ce cas, une baisse de l'action $META+0.0% pourrait constituer une excellente opportunité d'achat. Cette période difficile à court terme pourrait réduire les bénéfices de l'entreprise, mais il n'en reste pas moins qu'il s'agit d'une incroyable "machine à fric" et que les bénéfices seront toujours au rendez-vous. Après tout, leurs applications sont utilisées aujourd'hui et tous les jours. Selon eMarketer, les dépenses publicitaires numériques pourraient augmenter de 10 % par an jusqu'en 2027 , et Meta est la mieux placée pour tirer parti de cette croissance.

2) Roku $ROKU+0.0%

Roku domine le secteur des appareils de streaming et détient une part de marché de 50 %, selon Pixalate . L'entreprise compte près de 72 millions de comptes actifs sur sa plateforme . Malgré cela, l'action Roku a connu une réévaluation importante ces dernières années.

L'entreprise a obtenu d'excellents résultats pendant la pandémie, avec des revenus en hausse de 55 % en 2021 et une première année bénéficiaire depuis son entrée en bourse. Cependant, depuis le pic de près de 491 dollars par action en août 2021, l'action Roku a chuté de 87 %.

ROKU

Roku, Inc.

ROKU
$64.48 $1.19 +1.88%
1 Day
+0.02%
5 Days
-17.77%
1 Month
-30.43%
6 Months
-21.15%
YTD
-28.89%
1 Year
-5.24%
5 Years
-2.44%
Max.
+169.32%

L'action Roku a souffert d'un ralentissement des dépenses des annonceurs l'année dernière, mais ce sont les dépenses de croissance qui ont réellement tiré l'entreprise vers le bas. Alors que le chiffre d'affaires a augmenté de 13 % l'année dernière, les dépenses ont augmenté de 68 %, passant d'un bénéfice net de 242 millions de dollars à une perte nette de 498 millions de dollars. Un ralentissement économique et une baisse des dépenses publicitaires auraient sans aucun doute un impact sur la rentabilité et le cours de l'action, créant ainsi une excellente opportunité d'achat pour les investisseurs à long terme.

Roku a la possibilité de tirer parti de son service de streaming domestique et s'efforce de rendre sa plateforme plus conviviale pour les annonceurs. Selon Transparency Market Research, le marché mondial de la télévision connectée devrait croître de 13 % d'ici à 2031. Roku est bien placé pour tirer parti de cette situation, ce qui en fait une société qui mérite d'être au moins considérée lors du prochain ralentissement.

Si cela peut rassurer quelqu'un, Cathie WOOD a acheté cette société, mais ses achats n'ont pas toujours été fructueux non plus...

3. Visa $V+0.0%

Lorsqu'il s'agit de traiter des paiements et de déplacer de l'argent dans le monde entier, personne ne fait plus d'affaires que Visa. En 2021, Visa a traité 244 milliards de transactions pour un montant total de 13,5 milliards de dollars. Son concurrent le plus proche, Mastercard, a traité 7,7 milliards de dollars pour 140 milliards de transactions.

V

Visa

V
$283.80 $0.05 +0.02%
1 Day
+0%
5 Days
+0.99%
1 Month
+4.6%
6 Months
+17.11%
YTD
+9.61%
1 Year
+28.32%
5 Years
+94.27%
Max.
+1,908.14%

Visa est une entreprise résiliente qui peut prospérer aussi bien en période d'expansion économique que d'inflation. En effet, la société gagne de l'argent sur un certain pourcentage du volume des paiements transitant par son réseau. Un autre atout de cette entreprise est qu'elle ne possède que peu d'actifs, ce qui lui a permis de dégager d'excellentes marges bénéficiaires, de l'ordre de 46 % en moyenne au cours de la dernière décennie, et que les effets de réseau la maintiennent dans une position concurrentielle solide.

La seule chose qui pourrait nuire à ses bénéfices à court terme serait un ralentissement de l'activité économique et une réduction des dépenses de consommation. Si cela fait baisser le cours de l'action, ce pourrait être une excellente occasion d'envisager l'achat d'actions de cette société. Elles ne sont pas aussi volatiles, et vous recevez un dividende chaque trimestre. Je ne m'attends pas à une croissance miraculeuse, mais ce n'est pas une mauvaise idée de placer son argent dans cette société.

Allied Market Research prévoit que le revenu mondial des cartes de crédit augmentera de 8,5 % par an jusqu'en 2028, ce qui sera une aubaine à long terme pour Visa, l'entreprise dominante du secteur des paiements.

Il ne s'agit pas d'un conseil financier. Je fournis des données accessibles au public et je partage mon point de vue sur la manière dont je gérerais moi-même la situation. Investir comporte des risques et chacun est responsable de ses décisions.

Lire l'article complet gratuitement?
Alors continuez 👇

Log in to Bulios

Log in and follow your favorite stocks, create a portfolio and discuss with others


Don't have an account? Join us

Transmettez l'article ou gardez-le pour plus tard.